dimanche, mai 20

Des portables collés

Les portables, on le sait, deviennent de plus en plus fins, légers et puissants. Pour cela les composants deviennent, eux, de plus en plus petits et rapides.

L’un des challenges que doivent relever les concepteurs d’ordinateurs, comme Apple, pour suivre cette tendance est de fabriquer des coques capables de renfermer ces composants tout en satisfaisant deux critères généralement contradictoires : faire des coques fines et légères tout en étant solides et rigides. La plupart des fabricants assemblent mécaniquement leurs coques au moyen de visses, rivets ou autres moyens de fixation. Pour alléger leurs machines, ils tendent à utiliser des plastiques plus fins et moins de points de fixation, rendant l’ensemble plus fragile et moins rigide.
Un autre problème émergeant avec les nouvelles générations de portables est le besoin de les isoler électromagnétiquement afin que leurs puissants composants internes (qui produisent des radiations électromagnétiques) ne perturbent pas les autres système de communication alentour (téléphones, radios, TV, …). Ce problème-ci est résolu en « blindant » la coque du portable.

Apple, qui fait rarement les choses comme tout le monde et qui a des exigences de qualités et de design très élevées, a déposé le 29 décembre 2006 une demande de brevet afin de régler les problèmes mentionnés ci-dessus de façon originale.

> Lire la suite de l'article.

Aucun commentaire: