vendredi, mars 9

Grosse livraison

Ce n'est pas moins de 6 demandes de brevets qui ont été publiées le 8 mars au nom d'Apple. Certaines plus intéressantes que d'autres. Petit tour d'horizon de cette fournée bien remplie.

US 20070052691 - Movable touch pad with added functionality
Le titre ne laisse aucun doute, nous allons reparler de dispositif tactile. Cette fois, il ne s'agit pas d'écran tactile mais bien de touch pad, donc d'un périphérique de saisie. L'idée ici consiste en un touch pad indépendant de l'appareil qu'il sert à commander. Ce touch pad mobile, prenant l'apparence d'une molette type iPod sur les images de la demande de brevet, serait capable de détecter la proximité d'un appareil à commander.La figure ci-dessus montre un exemple de pilotage à distance d'un iPod dans sa station d'accueil.

Si l'exemple de la molette vous laisse de marbre (pas vraiment nouveau comme concept), la lecture des revendications de cette demande apporte une ouverture intéressante. Il y est en effet mentionné (revendication 10) que le touch pad peut utiliser les types suivants de senseurs: résistif, surface acoustic wave (SAW), détecteur de pression, optique ou capacitif. L'envie d'y voir le prémisse d'une télécommande tactile est laissé à votre sens de l'imagination ...



US 20070053268 - Techniques and graphical user interfaces for categorical shuffle
Cette demande protège le paramétrage de la fonction shuffle du logiciel iTunes, et plus particulièrement la fonction d'Ordre aléatoire intelligent (partie inférieur de la capture d'écran ci-dessous).
Ci-dessus, une capture d'écran de la version 7.0.2, ci-dessous l'interface protégé par la demande de brevet.La demande ne couvre, évidemment, pas uniquement l'interface mais aussi le principe du smart shuffle.



US 20070053523 - Lanyard for handheld electronic device
Cette demande de brevet vient compléter la déjà nombreuse collection de documents sur l'iPod et ses périphériques, puisqu'il s'agit de protéger le concept d'écouteurs "auto-porteurs".


US 20070054616 - RFID network arrangement
Avec cette demande de brevet, Apple s'intéresse au domaine de la RFID et vise plus particulièrement la simplification de la configuration des objets communicants sans fils. L'idée principale est, ici, de se passer des interfaces traditionnelles lorsque l'on souhaite mettre en oeuvre un appareil dans un réseau sans fil (par exemple une nouvelle télécommande...).

L'exemple donné est le suivant:
Une station de base (network base station, n°201 de la figure 2 reproduite ci-après) embarque un lecteur RFID [204]. Lorsqu'un objet communicant [205] (incluant un Tag RFID [208]) est approché de la station, un échange d'informations [209] a lieu entre les deux. La station lit les données du Tag et établi automatiquement une connection limitée [210]. Une fois la connection limitée établie, la base authentifie l'objet [211] et met en place une connection sécurisée avec lui, permettant à cet objet de bénéficier d'une connection complète [212].
La description complète de l'invention mentionne le cas du paramétrage de réseau WiFi (WEP, WPA), pas toujours évident pour qui n'est pas familier de la technologie. Ce procédé permettrait donc de l'automatiser.

Si l'idée est bonne et l'intention louable (simplifier la vie des mollusques décérébrés que nous sommes), Apple risque tout de même d'avoir quelque soucis avec cette demande. Tout d'abord, la technologie RFID connait une très intense activité de dépôt de brevet (je suis bien placé pour le savoir puisque la société dans laquelle je travail édite une veille mensuelle sur le sujet) ce qui a pour conséquence de vérouiller la plupart des détails techniques et des applications qui y sont liés (bonjour les accusations en série et les procès en pagaille). Ensuite, le concept de la configuration de réseau par RFID n'est pas nouveau. La société BUFFALO Inc, par exemple, possède une demande (US 2005160138 - Access point, terminal, encryption key configuration system, encryption key configuration method, and program) protégeant exactement le principe décrit dans celle d'Apple.

Des ennuis en perspective ?



US 20070055654 - Techniques and graphical user interfaces for improved media item searching
Cette demande couvre le système de recherche inclus dans iTunes permettant de parcourir rapidement le contenu d'une bibliothèque.
Ci-dessus le schéma de la demande, ci-dessous une capture d'écran du résultat (iTunes 7.0.2).


Le principe étant déjà bien connu, je ne m'étendrai pas sur cette demande... (oui, je suis paresseux... et en plus ce post devient bougrement long...).



US 20070055754 - Parental control graphical user interface
Le titre se passe de commentaire. Il s'agit de l'interface pour paramétrage du contrôle parental d'iTunes.
Voilà, je crois qu'il est temps de conclure (si vous lisez encore...). Nous avons donc 3 nouvelles demandes de brevets destinées à protéger des interface d'iTunes (paramétrage et navigation), une demande liée aux écouteurs du iPod, et deux demandes pouvant potentiellement réserver des surprises (télécommande tactile ?)... ou des problèmes (RFID).

Un dernier petit mot. Ou plutôt un remerciement.

Merci à Mat pour avoir développé un Widget MacBrains vous permettant de recevoir les billets de ce blog directement dans Dashboard. C'est cool et bien fait. Et ça se télécharge ici.

Désormais vous n'avez plus aucune excuse pour louper les (demandes de) brevets de la Pomme.

10 commentaires:

blazouf a dit…

T'est un chef, chef !

Alexis a dit…

télécommande idéal pour les futurs jeux de l'apple tv.
@lexis

domino a dit…

J'espère vraiment qu'ils vont lancer un concept dépouillé (peu de mémoire, juste ce qu'il faut de puissance pour l'affichage et les transferts wifi), étanche (induction->aucune prise physique) dans les 300€ et là c'est le carton assuré auprès des créatifs!

Jean-Christophe Courte a dit…

Une nouvelle livraison de qualité…
Merci David pour tes infos…

domino a dit…

En revoyant cette video (introduction de Mac OS X en 2000) on entend Steve parler de OS X comme l'OS de la prochaine décade à la fin du keynote...

Ce qui me fait penser à ce que Phil Shiller disait à propos d'OS X : "OS X ne tournera pas sur PC"... (chose à moitié vraie, j'ai déjà vu 2 PC sous OS X...)


Tout ça pour dire qu'a mon avis le successeur de Léopard ne sera pas un OS X mais un OS XI ce qui rendra caduque ce qui a été dit de OS X et que sa principale évolution (seule?) sera de pouvoir être installé (vendu!) sur n'importe quelle plate-forme (PC et PowerPC) et qu'il sortira à l'été (ou noël) 2009...

Comme OS9 était l'aboutissement des OS "Classic", Léopard est l'aboutissement des OS X : déjà Apple l'intègre dans ses appareils électroniques qui fonctionnent aussi sur PC, demain la télécommande tactile commandera aussi bien un mac qu'un PC : les utilisateurs de PC vont contrôler leur machine avec un OS X similaire à celui de l'iPhone, quelle élégance !

Il reste trois ans à Apple pour se tailler une part dans le marché de l'électronique avec OS embarqué... La bombe qui va exploser cet été va avoir des retombées jusque là et je crois que cette part sera conséquente.

Dans 2-3 ans, OS XI sera vendu pour toutes les machines (G4-G5 et PC aussi) en proposant à l'utilisateur une liste de matériel conseillé de sorte que si l'on construit une machine selon la liste fournie par Apple celle-ci couterai aussi chère que celle d'Apple (en laissant la possibilité aux gens de se tourner vers une solution de type open-source avec du matériel supporté de manière alternative)...

L'avenir d'Apple est grand!

Amen!

David Borel a dit…

Si il est vrai que la prochaine mouture de l'OS à la Pomme devrait être une étape majeure dans sa progression, un changement de numérotation vers OS XI me semble peu probable. Que l'on me corrige si je me trompe (je ne suis vraiment pas un spécialiste en la matière) mais un changement de numérotation aussi drastique n'intervient que lorsqu'un soft est retravaillé en profondeur (refonte).

Petite question à domino, pourquoi resterait-il que trois ans à Apple "pour se tailler une part dans le marché de l'électronique avec OS embarqué" ? Cela marquerait-il une étape spécifique ?

Malgré tout cela, même si OS X reste OS X, ce ne serait pas la première fois qu'Apple change d'avis...

Alexis a dit…

Leopard sortira vers la fin mars (27) sachant que apple sera présent aux salons de l'audio et de la video vers début avril.
Néanmoins pour l'instant seule une keynote en avril est prévue. Peut être j'me trompe ...

cf : http://blog.renaudguerin.net/2007/03/04/le-point-sur-logic-8-et-ce-que-mijote-apple/

Domino,
La force de Apple est justement de gérer le logiciel et le matériel et ils l'ont fortement rappelé lors de la dernière keynote sur l'iphone, citation à l'appui.

C'est pour cela que l'on peut espérer du multitouch, et de l'innovation intelligente.

Pour cela justement que j'aime Apple et leur produit bien pensés grâce à l'intéraction logiciel/matériel.

@lexis

domino a dit…

Je crois que le but de SJ par le biais d'Apple est de dominer ou au moins de guider le monde de l'interface Homme-Machine... Le premier marché ouvert par Apple, celui de l'ordinateur, a été miné par l'alliance des constructeurs et Microsoft qui a permis aux premiers de se concentrer sur le matériel et au second de dominer le marché des OS...
L'iPod a été la boué de sauvetage d'Apple car ils ont su le protéger. LiPhone est le marché de la reconquête, avec l'itélécommande ce seront les vitrines du savoir faire d'Apple en matière d'OS...

Or, si certains PC sont de meilleurs facture ou plus adaptés que ceux d'Apple, il est évident que leur OS est toujours aussi compliqué! (de plus en plus?).
Maintenant, si Léopard est embarquable dans une télécommande tactile et peut afficher les applications quel que soit le système de l'ordinateur contrôlé, alors les utilisateurs PC auront une expèrience proche de celle des utilisateurs macs, intégration logicielle en moins sur leur bi-octo c2d (dans 1-2 ans) qu'ils auront monté eux-même...
Au bout d'un an d'utilisation s'il sort un OS XI, ces personnes seront heureuses de pouvoir utiliser leur télécomande à 100% sans avoir à changer de machine et Apple pourrait reprendre des parts de marché à Microsoft...

Pour les délais, je crois que la prédiction de Steve à la fin de la présentation du premier OS X ne tombera pas loin, à savoir (en 2000) : "OS X sera l'OS de la prochaine décennie..." Le changement de nom interviendrait pour ne pas contredire ce qui a été dit à propos d'OS X (pas sur PC) et pourquoi pas un passage au tout 3D/tactile du finder suite à une cohabitation de 3 ans des 2 solutions dans Léopard ;)
J'ai vu Tiger tourner sur un PC entièrement non reconnus pourtant les drivers de base le rendaient fonctionnel!

Maintenant, moi non plus je ne connais pas l'avenir, mais je suis prêt à débattre de toute théorie contradictoire afin d'établir tous les scénarii possibles :)
D'ailleur ce n'est que le scénario optimiste!

À bientôt!

domino a dit…

Un autre élément à prendre en considération est que le modèle économique d'Apple n'est pas viable pour tous les fabricants liés à l'informatique. Pour ne pas perdre une guerre perdue d'avance il va falloir qu'Apple lache du lest au fur et à mesure qu'elle reprend une position dominante...
De plus ils ne lâcheront leur OS que si leurs machines ont un atout face à la concurence (tactile, puces pour la compression video comme dans les récentes rumeurs...)

Alexis a dit…

>Domino : Peut être tu as raison.

Personnellement je ne le souhaite pas.
Qu'Apple continue a faire des produits innovants et à se diversifier mais en garantissant la compatibilité totale. Sa me suffit.