samedi, janvier 13

Une marque ne suffit pas

L'on parle beaucoup de l'iPhone ces derniers jours.

Vous aviez aussi remarqué ?

Mais en parlerait-on autant si ce nouveau produit frappé d'une Pomme ne s'était pas appelé iPhone ? Voilà la question que je vous propose d'examiner.

Apple est certainement une des marques les plus emblématiques dans le domaine de l'informatique. Pourtant, elle n'est pas parmi les plus puissantes (Microsoft), ni parmi celles qui vendent le plus de machines ou ont inventé le plus de technologies (voir les contributions d'IBM et de HP pour comparaison). Et pourtant, lorsqu'elle sort un téléphone, tout le monde en parle. Voilà un cas assez unique où une société faisant 2% du marché (chiffre au pif, mais vous pouvez me lancer des pierres...) fait la pluie et le beau temps (médiatique) sur son secteur ...

Ceci vient, à mon sens, du fait qu'Apple propose des produits qui sont "émotionnels" en plus d'être technologiques, et ceci depuis le lancement de l'iMac en 1998. Ce produit a marqué une rupture dans le marketing de produits informatiques en apportant le critère de l'esthétisme dans un monde où les spécifications dominaient. Mais en plus du look, Apple lui a donné un nom facile à retenir (essayez de faire dire « je veux un iMac » à votre grand-mère, puis essayez avec « je veux un Dell Dimension C521 » …) qui n'a certainement pas été pour rien dans son succès. Ceci est aussi vrai pour les iBook, MacBook et autres iPod.

Un nom sympa serait-il donc un gage de réussite pour un produit électronique grand publique ? (je vous laisse décider si Zune est un nom sympa...)

Un élément de réponse nous vient du dossier iPhone. Lorsque Cisco a lancé son produit en décembre 2006, les réactions ont été plutôt... tiédasses ! qu'Apple lance un mois plus tard un autre produit avec le même nom et là, bang (comme dirait un certain Steve), le voilà à la une des journaux. Et la blogosphère ne fait pas exception, la preuve ci-après au moyen du système BlogPulse de tracking de tendances dans les Blogs:

Graphique représentant le % des posts répertoriés par BlogPulse
traitant d'un sujet (www.blogpulse.com)

Résultats lors du lancement des différents appareils:
Zune: cité dans 0.191% des Posts recensés
iPhone Linksys (Cisco): cité dans 0.103% des Posts recencés
iPhone Apple: cité dans 2.19% des Posts recensés

Pour comparaison, le Tsunami de décembre 2004 avait été cité dans un peu plus de 3.5% des posts recensés ce jour-là.

L'explication du phénomène se trouve sans aucun doute dans le fait qu'Apple focalise l'attention d'une communauté d'enthousiastes (qui a dit "fanatiques" ?) dont Cisco ne peut pas se prévaloir.

Combien d'entre vous n'auraient pas acheté d'iPod si celui-ci s'était appelé différemment ? Et combien n'achèterons pas d'iPhone dans le cas où il changera de nom ?

Non, une marque ne suffit pas...

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Je voulais juste dire que Steve ne dis pas "bang", mais il dit "BOOM". Cela a une sonorité bien plus directe et sèche que le "bang" qui dure plus longtemps à prononcer et qui, par sa sonorité, fait presque de l'écho.

Voilà, moi aussi j'analyse les mots. :-D
Désolé, mais j'ai pas non plus eu le temps de m'attarder sur mon analyse.

Charled a dit…

L'exemple me semble ici mal choisi. On n'a pas parlé de l'iPhone de Cisco parce qu'il n'y a rien a en dire :
- c'est un téléphone WiFi et beaucoup de gens ne savent même pas ce que ça veut dire ;
- il n'est même pas beau (pas plus que téléphones sans fil que l'on trouve en grandes surfaces) ;
- personne ou presque ne connait Cisco ;
- ceux qui connaissent on senti la volonté de faire parler de Cisco en profitant de la rumeur autour de la possible annonce d'Apple.

Au contraire, l'iPhone d'Apple:
- ne propose que des fonctions qui existent déjà dans les téléphone actuels (donc uine majorité de gens savent de quoi on parle) ;
- a un design plutôt bien balancé ;
- innove question ergonomie (encore que LG ?) et des icônes façon Playskool… pardon widgets
- s'annonce comme une révolution qui fait pleurer Jobs d'émotion (le coup de la photo n&b avec Woz à la fin…) ce qui marche bien auprès d'un public peu au fait mais amateur de techno clinquante.

Charled a dit…

L'exemple me semble ici mal choisi. On n'a pas parlé de l'iPhone de Cisco parce qu'il n'y a rien a en dire :
- c'est un téléphone WiFi et beaucoup de gens ne savent même pas ce que ça veut dire ;
- il n'est même pas beau (pas plus que téléphones sans fil que l'on trouve en grandes surfaces) ;
- personne ou presque ne connait Cisco ;
- ceux qui connaissent on senti la volonté de faire parler de Cisco en profitant de la rumeur autour de la possible annonce d'Apple.

Au contraire, l'iPhone d'Apple:
- ne propose que des fonctions qui existent déjà dans les téléphone actuels (donc la majorité de gens sait de quoi on parle) ;
- a un design plutôt bien balancé ce qui est l'un des points les plus importants en téléphonie aujourd'hui ;
- innove question ergonomie (encore que LG ?) et des icônes façon Playskool… pardon widgets
- s'annonce comme une révolution qui fait pleurer Jobs d'émotion (le coup de la photo n&b avec Woz à la fin…) ce qui marche bien auprès d'un public peu au fait mais amateur de techno clinquante.

Anonyme a dit…

Public "peu au fait", peut-être… En tout cas on ne fait pas de double post.

blazouf a dit…

Il est clair que le simplicité du nom est un énorme atout marketing. L'imac, malgrès tout ses changement de forme (boule, tournesol, plat) reste un "imac". comme pour un walkman, un frigidaire, un kleenex... Le nom est en train de devenir "générique" (surtout pour l'ipod) et c'est sans doute un des plus grands succès d'Apple.

Maintenant, l'Iphone peut bien s'appeler Apple Phone, ichatphone, ou Stevephone, je l'acheterai dans tout les cas les yeux fermés !

David Borel a dit…

stevePhone, voilà un nom particulièrement porteur...
;-)

Et pourquoi pas des exclamations de Jobs comme sonneries vendues sur l'iTunes Store ?

Imaginez les rue résonant de "boom", "bang" et autres "amazing" à la place de bêtes sonneries...