vendredi, décembre 1

Boîtier iPod en céramique

La demande US 20060268528, déposée le 7 août 2006 et publiée le 30 novembre 2006, décrit un boîtier pour iPod en céramique. L'idée étant que ladite céramique soit transparente pour les ondes radio.

Vous l'avez déjà compris, il s'agit de donner aux iPod des capacités Wi-Fi...

Quelques détails techniques

Les types de céramiques mentionnés sont le Zircone (ZrSiO4, de l'élément Zirconium) et l'Alumine (Al2O3, ou oxyde d'aluminium). Les avantages de ces matériaux sont, outre leur perméabilité aux ondes radio, leur faible toxicité (utilisation dans les implants orthopédiques), leur impact minimal sur l'environnement et leur très grande résistance à l'usure.

Les types de produits envisagés par Apple dans cette demande sont, évidemment, les "media players" (iPod), les PDA (Handheld computing devices) et ... les téléphones portables (non, je ne vais pas en remettre une couche avec l'iPhone).

Pourquoi utiliser des céramiques ?
Ben oui, dans le fond. Pourquoi ? Le plastique est, lui-aussi, transparent aux ondes radio ! La réponse peut sembler évidente mais il s'agit de résoudre le conflit de deux buts opposés lors de la conception d'une "enveloppe" pour un appareil électronique nomade: réduire son encombrement (dimension, poids) et assurer sa solidité. Donc, première raison: la solidité et la légèreté.

Ensuite, il y a la question de l'assemblage du boîtier. Le plastique est moulé puis assemblé (mise en correspondance des pièces, vissage, ...). Cela complexifie la fabrication, complique le design et peut causer des fissures et autres imperfection dues au travail du plastique (autour des vis, par exemple). Le type de matériaux envisagé ici permet une fabrication par extrusion, un processus très "simple" et s'effectuant en une seule opération.

Et alors ?
Et bien, rien de bien croustillant à se mettre sous la dent. Il s'agit pour Apple d'optimiser la fabrication de ses produits tout en s'ouvrant la possibilité de les rendre communiquants sans fil. Le mouvement vers un iPod Wi-Fi semblait déjà assez évident (notamment avec la sortie du Zune) pour que l'on ne s'étonne pas trop de cette demande de brevet.

Un avantage notable serait la plus grande simplicité de l'assemblage (et donc une plus grande marge sur le produit fini). La coque étant extrudée d'une seule pièce et les éléments électroniques seraint glissés dedans.Signalons au passage un très joli "éclaté" de l'assemblage de l'iPod:En conclusion, l'on peut raisonnablement espérer que la prochaine génération d'iPod soit solide (Apple aurait entendu ses clients mécontents des vilaines rayes sur leurs iPod) et muni de la capacité de communication Wi-Fi qui leur fait défaut.

6 commentaires:

Vincent a dit…

Ce qui m'étonnera toujours, c'est la capacité qu'à l'équipe de Jonathan Ive a imaginer l'utilisation de nouveaux matériaux, à réfléchir sur la matière (revoir ses rares interviews sur ce sujet), les textures tout en rendant la chose la plus simple possible (design, assemblage, …). Chapeau.Une nouvelle fois Apple est devant les autres dans ce domaine.
Et cela me fait m'interroger. Et si ce materiau était aussi utilisé pour les futurs MacBook Pro. Après le plastique, le titane, l'aluminium la céramique aurait de la "gueule". Il semble que ce produit soit très resistant mais reste à savoir sa capacité à évacuer la chaleur.

Un PDF interessant, d'un fabricant de céramique industrielle:

http://global.kyocera.com/prdct/fc/product/pdf/mechanical.pdf

Enro a dit…

Une demande de brevet publiée à peine trois mois après son dépôt ?? Sais-tu pourquoi nous ne sommes pas dans les +/- 18 mois habituels ??

David Borel a dit…

En fait, l'USPTO a mis en place une procédure accélérée depuis le 25 août. Je ne sais pas si cette demande a emprunté cette voie, mais effectivement, c'est rapide.

Plus d'info sur cette procédure ici.

Vincent a dit…

Et est-ce que cela signifie quelque chose de particulier dans ce cas précis?

David Borel a dit…

Je crois que je vois où tu veux en venir. En fait, la demande accélérée me fait penser à la sortie relativement imminente d'un produit... Une révision de l'iPod en céramique avec capacité Wi-Fi à la prochaine WWDC ? Ou carrément un iPhone, comme beaucoup semble le penser ?

Une demande de brevet n'étant pas un produit, la seule certitude est qu'Apple envisage l'usage de céramique pour ses boîtiers. Ceci me semble assez logique, dans la mesure où ce matériau est de plus en plus utilisé, notamment en horlogerie, pour la qualité de sa résistance et sa forte "bio-compatibilité".

Seul l'avenir nous dira si le prochain iPodophone sera en céramique...

Vincent a dit…

C'est exactement ce que je pensais. Par cette procédure, Apple cherche peut-être à proteger le "process" industriel qu'il y a derrière car à ma connaissance, ce serait la première fois que ce genre de matériau est utilisé dans ce type de matériel électronique.