vendredi, novembre 17

Comment éviter les trace de doigts sur votre iPhone

Voilà une demande de brevet US que je trouve particulièrement intéressante.
La demande US 20060256090, publiée le 16 novembre 2006, propose d'utiliser un interface mécanique sur un touch screen multipoints.

"Mais", me direz-vous plein d'à propos et de bon sens, "à quoi bon se casser la nouille à mettre un écran tactile si c'est pour le recouvrir d'une partie mécanique ?".

Ben voilà. Imaginez: Vous avez votre iPodphone-vidéo-tactile et vous souhaitez l'utiliser pour en faire un téléphone avec de vraies touches ? hop, une housse avec les touche et c'est fait. Vous voulez une bonne vieille molette sur votre lecteur musical, hop, autre housse, autre interface. Un dessin valant milles mots (ou cents, je ne suis plus sûr du taux de conversion), voilà donc l'idée résumée ci-dessous:
Une housse (n° 655), un iPod tactile (n° 657) et l'interface de votre choix (Fig. 16A à 16F). L'idée étant que le bouton appuie sur l'écran à la place du doigt (ci-après, quelques exemples: un potentiomètre, un switch et un bouton à pression simple).On peut imaginer plein d'applications, comme transformer son iPodphone en console de mixage...

... ou son ordinateur en ... ce que l'on veut :


Petit souci potentiel, tout de même: certains smart-phones sur le marché proposent déjà des claviers rabattable sur un écran tactile... reste que l'utilisation sur un iPod ou un ordinateur est plutôt une bonne idée.

En plus, ça devrai rassurer tout ceux qui craignent les traces de doigts...

7 commentaires:

Lizuel a dit…

L'inconvénient des traces de doigts c'est principalement la salissure, mais cela n'abîme pas l'écran.
Par contre, avec ce genre d'interface mécanique on sollicitera l'écran au même point de contact, d'où probablement une usure prématurée de la surface.

David Borel a dit…

J'y avais pensé moi-aussi. Il serait intéressant de savoir si les utilisateurs de Sony Ericsson P910i (par exemple) ont constaté ce genre d'usure.

Jean-Christophe Courte a dit…

Pas certain, tout dépend de la nature du composant utilisé qui appuiera sur la surface de verre…
Mais l'idée est la côté caméleon de l'écran… et ça c'est très astucieux car on a un produit standard (plus facile à produire en série) et un habillage sur mesure, spécialisé…
Pas con…
À suivre…

Et encore merci David ! Comme d'habitude, tu es irremplaçable…!

Alexis a dit…

Pourquoi Apple a eut une idée majesteuse dans se projet du tout tactile.

Eh bien en fait, il suffit de revenir sur la main de l'homme... En effet, c'est parce qu'elle ne sert à rien de précis qu'elle est polyvalente!!
Et l'outil devient le prolongement de la main,pour lui permettre de nouvelles applications.
Eh bah l'Ibidule c'est un peu pareil.
On a un pavé tout tactile : à la base on c'est pas trop ce que c'est. (donc ca sert à rien...)
Puis en fonction de la manière de le tenir, différentes fonctions sont disponibles sur l'écran : il y a donc polyvalence !

Quand à l'idée d'enfiller des chaussettes différentes sur la polyvalence de l'appareil sa pourra servir au mamie qui des difficultées mais sinon je vois pas trop l'intéret.

- Y z'avaient pas fait du touchscreen sans toucher l'écran justement ?? (a part avec des touches intermediaires, pas revolutionnaire)

PS: Le petit délire sur la main del'homme etc.. c'est la philo de terminal . . . ^_^ .

zorino a dit…

Bien qu'intéressante, je n'arrive pas à faire coller cette idée avec la simplicité et le minimum d'encombrement que poursuit apple. Que fait-on de la coque "molette" lorsque l'on utilise la coque "clavier" sans compter la coque "numérique" en cas d'iPhone... non ça ne joue pas.

Et merci pour ce site, toujours intéressant de voir les établissements d'idées en arrière plan

eden a dit…

Gé-nial !

Sur l'usure, l'idée justement de commander sans toucher est peut-être restée. Mais là où ça semblait peu pratique pour la main d'une femme (ou d'un homme), ça devient soudainement génial pour une prothèse mécanique, toujours calée à bonne hauteur. (Ce n'est là bien sûr qu'une hypothèse).

Par ailleurs, faire d'un Pod un objet aussi universel est particulièrement ingénieux. En effet, vu le prix de la machine (disons 3 ou 400 euros), on n'est pas enclin à en acheter un pour chaque tâche. Par contre, s'il ne suffit plus que de se procurer des accessoires, le prix est moins élevé, et ça ouvre la machine sur de multiples applications : téléphone, table de mixage, joystick...

C'est terriblement intelligent. Et ça promet un avenir très ouvert.

Au passage, merci encore de cet excellent blog.

Anonyme a dit…

Hello. And Bye.