vendredi, août 18

Le bouton du futur

Sous le numéro de demande de brevets US 20060181517, Apple soumet à nouveau notre penchant à la rumeur à rude épreuve. Ce document, déposé le 11 février 2005 et publié le 17 août 2006, protège un « Display actuator ».

Mais qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit en fait d’un dispositif servant à la fois à afficher de l’information et à générer un signal de commande. Un peu comme un écran tactile, donc. Sauf qu’ici le signal est commandé mécaniquement. L’affichage sert donc aussi de bouton « cliquable », de bouton « glissable », de switch, de molette, de joystick, de « navigation pad ».

Vue en coupe, la pièce mobile n°52 sert aussi à l'affichage.

Le principe est évidemment le même si l’on clique, tourne ou glisse l’affichage. Le système détecte et interprète ce mouvement. Quelques exemples ci-dessous:

Le reste du document détaille des façons de fabriquer ce système. On y trouve tout de même une image de ce à quoi pourrait ressembler le résultat final:

Et pour terminer, quelques uns des appareils électroniques sur lesquels un tel dispositif pourrait remplacer les boutons classiques :

Tiens, un téléphone…

Alors, on y va avec les rumeurs ?

Et hop, je me lance:
- la future touche multifonctions du iPhone (un peu comme le joystick des Sony Ericsson) ?
- le remplaçant de la molette sur les futur iPod ?
- le nouveau TouchPad des MacBook ?
- la nouvelle télécommande des Mac ?
- un iAutoradio ? (figure 1H ci-dessus)
- un iMicro-Onde ? (Fig. 1F)

A vous ...

mercredi, août 16

Mini design, maxi ennuis

Le design du Mac Mini est désormais officiellement protégé. Le document US D526468, publié hier, détaille cette machine sous toutes ses coutures.
Vue de l'avant et de l'arrière par en-dessous.

Vues des côtés.


Vues du dessus et du dessous

Il est à noter que la demande date du 23 décembre 2004 alors que la machine a été officiellement mise sur le marché le 22 janvier 2005. Chez Apple on finalise ses designs longtemps à l'avance. La protection est valable 14 ans.

Le document porte les noms des géniteurs de la machine (ou du moins de son design), au nombre de 14. Aux côtés de Steve Jobs et Jonathan Ive, l'on trouve: Bartley Andre, Daniel Coster, Daniele De Iuliis, Richard Howarth, Duncan Robert Kerr, Shin Nishibori, Matthew Dean Rohrbach, Douglas Satzger, Calvin Seid, Christopher Stringer, Eugene Antony Whang et Rico Zorkendorfer.

De part le design très "dépouillé" qu'il protège, ce document risque de poser de sérieux problèmes à tous les fabricants de "compagnons" destinés au mini, entre autres:

Iomega avec ses disques durs mini et MiniMax

ADS Tech avec son Mini Drive Kit

ou encore Macway avec son Minipartner.

Bref, du pain sur la planche pour les avocats d'Apple !

vendredi, août 11

iPhone ? Certainement pas ! ... quoique

On parle beaucoup de l'hypothétique futur "téléphone-et-plus" d'Apple ces derniers temps. Sur MacBrains (dernier post en date sur le sujet) et ailleurs (igeneration aujourd'hui, par exemple).

Oui mais.

Si ce nouveau produit tant attendu fini par montrer le bout de son antenne, il n'y a que très peu de chance pour qu'il porte le nom d'iPhone.

En effet, la marque "iPhone" a déjà été déposée aux USA par la société californienne Teledex LLC. Propriété de cette société depuis le 7 mars 2005, la marque iPhone couvre le service suivant: "Telephone that integrates a display and interactive abilities with an IP-based network to deliver both voice communication and graphic-based content and services to hotel guestrooms".

L'iPhone selon Teledex

Certes, la couverture de cette marque est assez restreinte (chambre d'hôtel). Mais la confusion risque tout de même d'être au rendez-vous.

Une deuxième marque "iPhone", déposée aux USA par Infogear Technology Corporation (propriété de Cisco depuis mars 2000), poserait aussi problème. En effet, celle-ci couvre l'aspect suivant: "Computer hardware and software for providing integrated telephone communication with computerized global information networks". Donc pas d'utilisation possible de cette marque pour Apple dans le cadre d'une utilisation "Voice over IP" lorsque son combiné serait près d'un Mac ou d'une borne AirPort...

Infogear était par ailleurs bien décidé à défendre sa marque, comme en témoigne un jugement à propos du nom de domaine iPhones. Le produit n'est plus commercialisé depuis la reprise de la société par Cisco mais la marque reste protégée.

Sur le plan des noms de domaine, www.iPhone.com appartient à la société californienne The Internet Phone Company, LLC qui offre des services de voice over IP.

On peut dès lors se questionner sur le nom du futur combiné d'Apple. iPhone serait en ligne avec les autres "iProduits" de la Pomme mais risque d'amener quelques remous juridiques...

Ce qui est certain, c'est qu'en tapant www.iphone.org dans votre navigateur, vous arrivez chez... Apple !

jeudi, août 10

iTune: détaillant audiovisuel ... et plus ?

Tiré de la Gazette OMPI des marques internationales du jour (10 août 2006): la marque iTunes est désormais enregistrée pour les "services de commerce de détail dans le domaine récréatif, à savoir oeuvres audiovisuelles et sonores préenregistrées ainsi que produits correspondants, fournis par le biais d'Internet et autres réseaux de communication électroniques et informatiques."

Rien de bien nouveau si ce n'est une confirmation du positionnement d'iTunes comme vecteur de diffusion d'oeuvres audiovisuelles. Mais qui ne le savait pas encore ?

La marque "iTunes Music Store" revendique aussi ces services. Mais là où ça devient intéressant, c'est qu'il y est fait mention de "mise à disposition de sites de dialogue en ligne, babillards électroniques et forums communautaires pour la transmission de messages à l'intention d'utilisateurs d'ordinateurs concernant divertissements, musique, manifestations musicales, vidéos, radio, télévision, films, nouvelles, sports, jeux et événements culturels; [...]".

Et plus loin: "[...]; location de temps d'accès à des logiciels en ligne non téléchargeables pour permettre aux utilisateurs de programmer des contenus audio, vidéo, de textes et autres multimédias, notamment de la musique, des manifestations musicales, vidéos, radio, télévision, nouvelles, sports, jeux, événements culturels, et programmes de divertissement; [...]".

L'intégration d'un tuner TV en ASP dans l'iTMS ? Même si l'on ne parle ici que de la couverture d'une marque déposée, il est indéniable qu'Apple envisage de belles évolutions pour le couple iTUNES - iTMS.

Sinon, pourquoi se donnerait-elle la peine d'étendre la protection de sa marque à ces services ?

lundi, août 7

WWDC à chaud

On attendait le début d'une révolution à la WWDC et c'est finalement à sa fin que nous avons assisté avec le passage à Intel des dernières machines de la Pomme: le Xserve et un Mac Pro destiné à remplacer le Power Mac.

Une petite pointe pour Microsoft ("Qu'ont-ils fait en cinq ans ?"), une machine à remonter le temps dans le dock, bootcamp et Virtual Desktops en série et un rappel en forme d'avertissement: "L'argent n'est pas tout dans la recherche et développement. Il faut également innover." A ce propos, Leopard intègre la possibilité de naviger à la voix. Ca vous rappel quelque chose ? Relisez donc le post Au doigt et à … la voix de mai passé.

A coup sûr Apple a innové cette année. Pour la révolution, il faudra sans doute attendre encore un peu...

dimanche, août 6

Le TabletMac existe. Je l’ai rencontré !

Le titre de ce post est un peu accrocheur mais il est 100% vrai.

Lors d’un récent voyage en Californie, il m’a été donné de faire un tour à Mountain View, dans la Silicon Valley, à un saut de puce de Cupertino. Et c’est là que je l’ai vu.

Le TabletMac.

Le seul hic, c’est que cette rencontre a eu lieu dans un …musée !

Et oui. Figurez-vous que le TabletMac, bien qu’il puisse réapparaître prochainement, fait partie intégrante du passé d’Apple.

Allez, je m’explique.

Le musée en question est le Computer History Museum. Un lieu unique et extraordinaire, où se côtoient machines de légendes et ordinateur de bureau. On y trouve pêle-mêle : la machine Enigma de la 2e guerre mondiale, le système de guidage des fusées Apollo (attention : 2K de mémoire + 24K de ROM !), des CRAY, des PC et des stations de travail. Il y a même un Smaky (à ma connaissance le seul ordinateur de bureau made in switzerland qui ai atteint le stade de la commercialisation). Les Mac sont bien évidemment de la partie avec, entre autres, un Apple I.

C’est donc au détour d’une vitrine que je suis tombé sur l’Apple Newton Cadillac.

Ici la photo prise avec mon téléphone portable (eurk, mais on apperçoit que cette machine a été donnée au musée par un certain Steve Capps)

Là celle qui se trouve sur le site de référence www.uzes.net/newton d’où sont tirées les informations qui suivent (c’est d’ailleurs l’une des seule source disponible sur le web).

Et de quoi s’agit-il au juste ? Et bien, lors du développement du fameux Newton, deux projets se déroulaient en parallèle : un « Senior» ayant pour but de créer un ordinateur du type Tablet et un projet « Junior » ayant pour but une version PDA. En 1993, Apple décide de tuer le projet Senior au profit du PDA.

Le projet « Senior » a tout de même eut le temps de donner naissance à un prototype, l’Apple Newton Cadillac. Voilà pour l’histoire, les caractéristiques de cette machine donnent à réfléchir si l’on se remémore le fait que sa fabrication remonte aux années 90 (1993):

- Ecran LCD avec micro et port infrarouge
- Un port vidéo, un port audio, un port sériel et un modem intégré
- Un slot pcmcia

La machine, destinée à valider les softs du Newton, tournait sous l’OS de celui-ci, la navigation se faisant au moyen du stylet et de l’écran (comme sur un PDA). Prototype de validation oblige, il ne permettait pas de reconnaissance d’écriture et n’embarquait aucun logiciel.

Bref, une ébauche de TabletMac, avec tout de même 10 ans d’avance sur les premiers modèles PC commercialisés.

N’empêche. Il n’est pas interdit de se demander ce qu’il serait advenu d’une telle machine si son développement avait été mené à son terme. Aurait-elle connut le funeste sort du Newton dont le principal tord fut d’être en avance sur la maturité du marché ?

Osons une hypothèse aussi gratuite qu’infondée : Et si Apple, devant l’échec du Newton, avait mis son projet de TabletMac de côté en attendant que le marché soit mûr ? Ne croyez-vous pas qu’à la lumière des derniers dépôts de brevets de la Pomme, ce temps soit bientôt arrivé ?

mercredi, août 2

iPod Hi-Fi, marque déposée

C'est la Gazette OMPI des marques internationales du 27 juillet 2006 qui nous l'apprend: la marque "iPod Hi-Fi" est désormais propriété exclusive d'Apple.

Rien de bien surprenant en soi, si ce n'est au niveau de la description des produits et services couverts par cette marque:

"Haut-parleurs; systèmes audio comprenant télécommandes, amplificateurs, haut-parleurs et composants des appareils précités; appareils pour la reproduction du son; matériel pour le branchement et le chargement de portables et de dispositifs numériques de poche pour enregistrer, classer, transmettre, manipuler et revoir tout contenu numérique (audio et vidéo compris); éléments et garnitures des produits précités."

Oui, vous avez bien lu: Manipuler ou recevoir tout contenu numérique, vidéo compris. Faut-il y voir une volonté de couvrir le maximum d'applications ou une évolution future du Ghetto Blaster à la Pomme ?