jeudi, janvier 26

Après « l’iPod Radio », le « Radio-iPod »

Le 10 janvier, lors de sa keynote, Steve Jobs a présenté le iPod Radio Remote (pour ceux qui vivent sur une île déserte sans réseau wi-fi, il a aussi présenté les deux premiers Mac « Intellisés »…).

C’est cool, mais…

Mais on reste sur sa faim ! Avouons-le, pouvoir écouter la radio sur son iPod c’est bien mais c’est loin d’être une révolution. Il y a belle lurette que l’on peut faire la même chose avec son téléphone portable (en plus de prendre des photos et de téléphoner). Pourquoi vouloir limiter le iPod à la réception ? Pourquoi ne pas lui permettre de devenir un émetteur et d’en faire, une fois pour toute, la multimédiatèque ambulante qu’il a le potentiel de devenir ?

Loin d’être stupides, les cerveaux à pépins y ont évidemment pensé, eux aussi. Certes, cette info n’est pas nouvelle (un post y a déjà été consacré), mais deux éléments permettent de penser que le moment de la rendre réelle approche. Tout d’abord la Keynote mentionnée ci-dessus (le iPod est maintenant doté indirectement d’une antenne ; à partir de là, recevoir ou émettre ce n’est plus un problème), ensuite la demande mondiale WO 2006007084 publiée le 19 janvier 2006 (déposée le 11.05.2005).

Le titre de cette demande est « Procédé de transmission de données utilisant un dispositif multimédia portable ». L’image sur la première page ne laisse aucun doute :

Dans le schéma ci-dessus, le dispositif multimédia (102), tel que décrit dans la demande de brevet, peut être un lecteur digital (iPod), un téléphone portable, une radio (mobile ou stationnaire) ou un PDA. Le récepteur (104) est, de préférence, une « smart radio » (ie : compatible RDS). La description mentionne un transfert wireless ou au moyen d’un câble entre le dispositif et le récepteur. Le type d’information transmise est soit audio, soit textuelle (ou les deux pour afficher les titres, interprètes, etc sur la radio).

En excluant le fait que le rapport de recherche mentionne un X (une demande de Thomson Licensing SA datant de 2003), Apple semble chercher à reprendre le contrôle de l’usage du iPod comme source de diffusion wireless. Pour barrer la route aux fabricants d’accessoires avant de sortir une version « Home made » de iTrip intégré ?

PS: En parlant du iPod, Apple a fait une demande de protection de la marque "iPodcast", la réponse de l'OMPI doit tomber le 1er février, affaire à suivre...

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Cela devrait poser des problèmes en France, car il me semble que les émetteurs radio sont interdit. (je crois qu'il y a la même interdiction en Belgique)

Anonyme a dit…

Il suffit de modifier un iTrip. ;-P
http://www.binaryelysium.com/itrip_amp/